14 octobre 2007

Sombre et étincelant

Hier soir, au théâtre de Vidy, tour de chant/spectacle de Pascal Auberson: Kelomès. Il y a parfois des instants qui vous plongent dans des torrents d'intensité...

Là, il s'est arraché, Auberson, entouré de musiciens exceptionnels. Auberson, c'est des mots choc qui se croisent et s'épousent, c'est le rythme à l'état brut qui va à la rencontre de l'Afrique, avec Ferré et Nougaro en filigrane. J'ai profondément aimé.

Posté par Vertumne à 21:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Sombre et étincelant

    Je ne connais pas du tout. J'ai écouté les extraits; c'est une bonne idée d'avoir mis ces repères. Merci

    Posté par Lessa, 19 octobre 2007 à 20:45 | | Répondre
  • Merci

    de revenir, et de m'avoir prévenue, c'est chouette !
    Je crois que je raffolerais de ce spectacle.

    Posté par Pralinette, 16 octobre 2007 à 17:46 | | Répondre
Nouveau commentaire