02 mai 2011

Froissements égarés

La salle est vaste, vide, et silencieuse. Quelques tables, quelques chaises, certaines renversées. Un vieux piano, près d'une fenêtre. La faible clarté de la nuit projette sur les lames du plancher les ombres frémissantes du tilleul dressé dans la cour. L'homme est seul, debout et immobile au fond de la salle, comme s'il attendait la fin de la nuit tout en espérant que le jour ne se lève pas.Puis il voit sa silhouette, dans l'embrasure de la porte. Lentement, elle s'avance vers lui, glissant ses pieds nus sur le plancher. Elle vient... [Lire la suite]
Posté par Vertumne à 11:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 avril 2011

De l'autre côté du fleuve…

Je vous dirai ces temps où le jour succédait à la nuit et puis la nuit au jour, et entre les deux une aube violette où les corps s'éveillaient lentement, et encore entre les deux un lent crépuscule messager de veillées rassurantes et de rêves profonds.Dites-moi si, de l'autre côté du fleuve, une fois le soir venu, des brumes discrètes entourent aussi la cime des arbres s'accrochant à la lune…Je vous dirai ces hivers s'éternisant en un long après-midi de grisaille, percé du cri des corneilles, où la neige garde la trace des pattes du... [Lire la suite]
Posté par Vertumne à 08:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]