17 mars 2011

A vous

Ne rien dire de soi… parce que ce sang qui coule dans le sable, parce que ces pas hésitant dans les décombres, parce que cette effluve qui pourrait là-bas tout envahir… attendre un peu de vent dans mes voiles, guetter un peu de souffle dans mes veines… et pourtant chercher un brin de ciel pour vous donner à sourire, chercher un peu de chant pour vous inviter à la danse, chercher quelque mirage pour vous convier au voyage…
Posté par Vertumne à 17:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 février 2011

Balade dans la lenteur d'un dimanche…

… en plein Lavaux. La vigne est en hiver, l'air au printemps. Allez comprendre… Mais le miroir est là, qui attend patiemment la venue du nouveau raisin.
Posté par Vertumne à 16:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 janvier 2011

2011, curieux chiffre…

… et deuxième nombre premier de ce XXIe siècle. Faudra attendre 2017 pour le suivant… une paille.Aux quelques rares et chers (-ères) lecteurs (-trices) égaré(e)s sur ce blog moribond, je souhaite pour cette année nouvelle le plus précieux des luxes: celui de la lenteur !
Posté par Vertumne à 12:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 décembre 2010

Comme une rose sur la neige…

La neige a ceci de magique: l'assourdissement qu'elle impose aux bruits environnants. Comme un silence qui commencerait pour grandir et ne plus s'arrêter…
Posté par Vertumne à 18:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 octobre 2010

Se faire la malle…

Faire la nique à cet hiver qui lance ses toutes premières banderilles.Faire le plein de soleil avant le grand crépuscule.Tremper ses fesses dans un peu d'eau salée.Bref, une petite semaine à Malte, c'est parti !
Posté par Vertumne à 09:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juillet 2010

Revenir…

Narguer sans détour les blessures de ce mondeEntendre des oiseaux jusque dans ses frayeursVoilà que je renais sur le banc des saveursM'éveillant calmement du plus profond de l'onde.
Posté par Vertumne à 22:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

05 février 2010

Quand l'outrancier confine au négligeable…

L'avalanche d'insultes déversée récemment par Yann Moix sur la Suisse et les Suisses, et qui paraît-il constituera le cœur de son prochain ouvrage, La Meute, déclenche des tombereaux de commentaires ici en Helvétie, pas toujours de très haute tenue il faut bien l'admettre. Mais il est vrai que la suffisance franchouillarde et parigotte de cet écrivaillon arrogant a de quoi susciter quelques réactions…Nous préférerons l'élégante réponse exprimée ce matin sur La Première par Marc Bonnant, éminent avocat au barreau genevois, ardent... [Lire la suite]
Posté par Vertumne à 11:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 janvier 2010

Sept bougies

Sept ans aujourd'hui.Voilà exactement 7 ans que j'ouvrais mes Alarmes, première mouture. Ce n'est pas vraiment long, 7 ans, et pourtant tout ça me paraît fort loin. Ce qui peut paraître rassurant si l'on se projette dans le futur… Vais-je continuer ? Probablement. Au rythme qui est le mien. En tous les cas avec la satisfaction (quelle prétention…) d'avoir vécu l'entrée en blogosphère à un moment où c'était encore un tout petit peu "confidentiel" sur le Vieux Continent, et surtout de ne pas m'être trop fait happer par le... [Lire la suite]
Posté par Vertumne à 14:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 janvier 2010

Nouvel…

Donc la colère. L'impuissante colère.Et le sang, plus vite que prévu. Pas dans le sable… dans les gravats.Il est des temps où les jours sont absents, où la nuit prolonge ses fantômes jusqu'après nos rêves. Ou juste avant…Mais demain nous rirons. A nouveau. Malgré tout.
Posté par Vertumne à 13:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 janvier 2010

Nouvel éveil

Une sorte de calme.Pas de colère, pas encore. Une espèce de silence, blanchi de neige, comme un ciel uniformément gris, comme ces jours muets qui s'allongent peu à peu.Puis viendront le soleil, les sourires, les cris. Et le sang, séchant sur le sable.
Posté par Vertumne à 16:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]